The Bear on Dahlonega Square revient pour célébrer la culture des Appalaches

Parallèlement à son événement annuel Gold Rush, Bear on the Square est le plus grand festival de la ville, a déclaré McDuffie, attirant jusqu’à 50 000 visiteurs à Dahlonega en un seul week-end.

La tente de la scène principale de l’événement près de Hancock Park accueillera des concerts tout au long du week-end alors que des groupes tels que Crooked Mile, Foreign Landers, Ugly Cousin et John Grimm apporteront des ballades palpitantes sur la place.

Les concerts ont lieu de 10h30 à 18h30 le samedi et de 11h00 à 15h45 le dimanche.

« Le festival se concentre vraiment sur l’ancien côté de la musique narrative du Sud », a déclaré McDuffie. « C’est similaire à la pré-radio où les familles jouaient sur le porche. »

À partir de vendredi après-midi, les musiciens se rassembleront sur la place pour jouer en groupes. Toute personne possédant une guitare, un violon, une mandoline, un banjo ou un autre instrument peut se joindre à d’autres musiciens pour une journée de musique de montagne à main levée. Le festival propose également une « assise instrumentale » gratuite afin que les invités puissent profiter du week-end sans avoir à s’inquiéter du vol ou de l’endommagement de leur instrument une fois qu’ils ont fini de jouer.

« La vieille ville est remplie de musiciens », a déclaré McDuffie. « Guitares, bassistes debout – on a l’impression de taper du pied sur la musique des Appalaches et cela correspond vraiment à l’élément historique du centre-ville. »

La narration est un autre aspect important du festival. Bear on the Square est connu pour présenter des narrateurs du Southern Order of Storytellers et Kuuma Storytellers of Georgia, tous deux affiliés au National Storytelling Network.

Les auditeurs peuvent entendre des histoires, des leçons de morale, des énigmes et de l’histoire dans des histoires transmises de génération en génération sur la scène de Zak McConnell à Hancock Park. « Tall Tales from the Hills » donne le coup d’envoi à 11h, précédé d’un sampler de contes à 10h30 sur la scène principale. Le programme narratif complet est à retrouver sur le site du festival.

« Le festival rassemble vraiment l’histoire de notre histoire en un week-end », a déclaré McDuffie.

Les participants à la recherche de plus de plaisir pratique peuvent apprendre les tenants et les aboutissants du colmatage, chanter en harmonie et jouer du ukulélé avec une série d’ateliers gratuits organisés tout au long du festival à Hancock Park, Pick & Bow Tent et Woodrow’s Tent.

Le site Web Bear on the Square cite le festival comme une organisation artistique culturelle à but non lucratif dont la mission est d’aider à préserver et à célébrer l’histoire et la culture du sud des Appalaches. Le marché des artistes du festival poursuit cette mission en mettant en relation les invités avec quelque 70 artistes régionaux et leurs produits, qui vont de supports tels que les fibres et les textiles, les meubles, les dessins et la céramique.

Le festival 2022 marque le retour à Dahlonega après une interruption de deux ans en raison de la pandémie de COVID-19. Les fans de l’événement peuvent rendre l’événement en faisant un don et en rejoignant les Amis de l’ours. L’adhésion « Baby Bear » ne coûte que 25 $, tandis que ceux qui veulent vraiment redonner peuvent devenir des mécènes d’or pour 250 $.

Pour plus d’informations sur Bear on the Square, visitez bearonthesquare.org.

Laisser un commentaire