Carnet politique : le nouveau candidat du GOP Kintsel débarque sur Stitt | Gouvernement et politique

Campagnes et élections : Joel Kintsel ne s’est pas retenu lorsqu’il a annoncé à la fin de la semaine dernière qu’il affrontera le gouverneur Kevin Stitt lors de la primaire républicaine du 28 juin.

Kintsel, directeur exécutif du département des anciens combattants de l’Oklahoma, a accusé Stitt de tout, des mauvaises manières à l’exploitation de sa position au profit de lui-même et de ses « amis ».

Kintsel a déclaré à un journaliste de Tulsa World qu’il pensait que l’administration Stitt était peut-être la plus corrompue depuis David Hall. Hall a purgé 19 mois d’accusations fédérales de racket et d’extorsion après avoir quitté ses fonctions en 1975.

Par ailleurs, Kintsel a soulevé la question d’un effort continu pour consolider l’application de la loi de l’État.

« Le résultat serait que chaque agent des forces de l’ordre (de l’État) répondrait à une seule personne : Kevin Stitt », a déclaré Kintsel. « Pourquoi Stitt devrait-il être intéressé à contrôler tous les agents des forces de l’ordre de l’Oklahoma ? Peut-être que cela a quelque chose à voir avec ses amis sur les planches qui font des affaires en coulisses qui ne font pas l’objet de multiples enquêtes. »

Les gens lisent aussi…

« Enquêtes multiples » est un tronçon. Des questions ont été posées sur plusieurs accords, y compris la gestion par l’État des fonds de secours COVID et une reconstruction coûteuse des restaurants du parc d’État, mais à ce jour, cela semble surtout parler.

Kintsel n’est pas un outsider politique. Il a passé 14 ans assis à côté des orateurs de la Chambre républicaine en tant que député de la Chambre. Il est lieutenant-colonel dans la garde nationale de l’Oklahoma.

Ce qui pourrait expliquer une partie de sa colère.

Kintsel et d’autres membres de la Garde pensaient que le traitement réservé par Stitt à l’ancien adjudant général Michael Thompson était plus que sordide. Thompson, qui a passé plus de 35 ans dans la Garde et a combattu avec Kintsel, a été contraint de prendre sa retraite après avoir dit à Stitt que l’État ne pouvait pas annuler un mandat de vaccination COVID-19 du ministère de la Défense.

Thompson a déclaré qu’on lui avait dit au téléphone qu’il serait remplacé, mais qu’il avait appris le nom de son remplaçant sur les réseaux sociaux.

« Qui au monde traiterait un homme d’honneur comme ça ? dit Kintsel.

Le sénateur texan Ted Cruz a participé à des événements de collecte de fonds pour le sénateur américain James Lankford à Oklahoma City et Jenks et à un rassemblement au Mabee Center mercredi.

Lankford, qui est attaqué par certains à droite, fait face à un défi principal le 28 juin de Jackson Lahmeyer.

Lankford et Cruz ont un déjeuner de donateurs au Oklahoma Council of Public Affairs, 415 NE 13th St., Oklahoma City, à 11h30 mercredi, et un dîner de donateurs à 19h00 au Waterfront Grill, 120 Aquarium Drive, Jenks.

Pendant ce temps, le couple assistera à une démonstration à 17h30 au Mabee Center. Les personnes souhaitant assister à l’événement sont invitées à répondre via Eventbrite.

Lahmeyer, quant à lui, prend sa retraite le général Michael Flynn pour un événement à 18h00 le 23 avril dans un lieu inconnu à Muskogee. Billets et informations via tickettailor.com.

Flynn a brièvement servi comme conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump avant de plaider coupable d’avoir menti au FBI. Trump lui a pardonné plus tard.

Lahmeyer tiendra également une assemblée publique à 18h00 jeudi organisée par Voice News de Real America. Voir tickettailor.com pour les réservations.

Todd Gollihare, avocat de Kellyville et ancien responsable de la probation fédérale du district nord de l’Oklahoma, a déclaré qu’il serait candidat républicain dans le district 12 du Sénat de l’État.

Tel que repensé l’année dernière, le SD 12 comprend Sapulpa, Bristow, Drumright et le comté de West Tulsa.

Le républicain sortant James Leeright ne cherche pas à être réélu.

La présidente du Parti démocrate de l’Oklahoma, Alicia Andrews, a frappé Markwayne Mullin, membre du Congrès républicain du 2e district et candidat au Sénat américain, après que Mullin a déclaré que l’administration Biden avait tenté de le tuer alors qu’il tentait d’extorquer des personnes d’Afghanistan l’été dernier.

« C’était un exploit imprudent et dangereux qui a pris des ressources pour sauver les Américains », a déclaré Andrews. « Maintenant, il accuse le président d’avoir « tenté de le tuer » pour ses actions étourdies, ce qu’il a fait de lui-même avec deux avertissements de ne pas entrer. »

Lankford venait de voter contre la confirmation du candidat à la Cour suprême des États-Unis, Ketanji Brown Jackson, avant que sa campagne n’envoie un appel de fonds intitulé « J’ai voté NON à la nomination de Biden à la Cour suprême ».

Le républicain Luke Holland, candidat à l’autre siège du Sénat de l’Oklahoma, a qualifié la confirmation de Jackson de « encore une autre érosion des valeurs chrétiennes sur lesquelles l’Amérique a été fondée ».

Il faisait apparemment référence aux affirmations républicaines selon lesquelles Jackson aurait fait preuve de clémence envers les pédophiles, une affirmation selon laquelle les autorités judiciaires ne sont pas exactes.

Amanda Swope a démissionné de la présidence du Parti démocrate du comté de Tulsa et a été remplacée par le vice-président John Swoboda. Swope est candidat dans le State House District 71.

La représentante de l’État pour trois mandats, Merleyn Bell, D-Norman, a déclaré qu’elle ne se représenterait pas.

Jeff McComas, agriculteur et propriétaire d’une entreprise de construction d’Agra, est un candidat républicain dans le SD 28, qui comprend les comtés de Seminole et de Lincoln et le nord-est du comté de Pottawattomy.

Pourquoi s’embêter: L’Oklahoma se classe au troisième rang à partir du bas, devant seulement le Tennessee et Hawaï, sur une échelle qui tente de mesurer l’impact des électeurs individuels sur les élections au Congrès.

L’étude, utilisant les résultats des élections de 2020, a été compilée par FairVote, qui promeut le vote à choix sélectif et la représentation proportionnelle. Les classements tiennent compte de la marge de victoire, du nombre de victoires écrasantes, du taux de participation, du consensus des électeurs pour les candidats gagnants et de l’inclination partisane.

Le Minnesota s’est classé premier dans le classement et le Wisconsin s’est classé deuxième.

L’Oklahoma s’est classé particulièrement bas pour la participation électorale et l’inclination partisane, qui est la différence entre le vote partisan et la représentation partisane.

Dans le cas de l’Oklahoma, cela se traduit par des républicains obtenant environ les deux tiers des voix lors des élections générales du Congrès à l’échelle de l’État, mais 100 % de la représentation.

FairVote soutient qu’un tel système supprime la participation électorale car il crée des élections non compétitives et donne aux majorités politiques un pouvoir disproportionné.

Rencontres et événements : L’ODP rendra hommage aux chevaux de trait de longue date du parti et aux anciens membres du comité national George Krumme et Jim Frasier à 18h30 le 23 avril au Summit Club.Voir okdemocrats.org pour les réservations.

Lignes de fond : Andrews était parmi les participants à un événement à la Maison Blanche célébrant la confirmation de Ketanji Brown Jackson à la Cour suprême des États-Unis. … La vice-présidente Kamala Harris a tweeté la désapprobation de l’interdiction de l’avortement envoyée au bureau du gouverneur Kevin Stitt la semaine dernière. … De jeunes professionnels de Tulsa, une filiale de la chambre de commerce régionale de Tulsa, ont fait pression sur le Capitole la semaine dernière. … Le nombre de journalistes couvrant le Capitole de l’Oklahoma au moins à temps partiel est passé de 21 à 32 au cours des huit dernières années, selon Pew Research.

– Randy Krehbiel, Monde de Tulsa

Laisser un commentaire