Accès à la culture – The Malta Independent



Nous croyons que chaque personne devrait pouvoir avoir accès à la culture.

Comme nous l’avons clairement indiqué dans notre manifeste électoral de 2022, la culture est une force dynamique et vibrante qui génère de la richesse pour des communautés fortes et une société résiliente et cohésive.

La culture crée des espaces ouverts d’inclusion et de participation pour tous. L’art, la culture et notre patrimoine sont le témoignage de ces aspirations ambitieuses que notre pays a … le même art, la culture et le patrimoine qui sont intimement liés à la construction de notre identité.

Ces dernières années, le Labour a investi massivement dans les infrastructures culturelles visant à créer de nouvelles écologies culturelles et créatives qui ont contribué à améliorer la richesse et une meilleure économie. Notre manifeste électoral le dit très clairement : nous pensons que l’artiste a un rôle important à jouer au cœur de notre société démocratique – et c’est pourquoi nous avons investi massivement pour que davantage d’artistes puissent faire carrière à travers l’art et la créativité. métier.

Bien sûr, les deux dernières années ont été dominées par la maladie mondiale qui a touché le cœur de l’interaction humaine. Nous voulons aider le secteur créatif à se rétablir au plus vite et à recréer le grand intérêt qui a caractérisé la période pré-covid immédiate.

Nous avons obtenu d’excellents résultats dans ce domaine au cours des dernières années et sommes déterminés à continuer d’aller de l’avant pour le bien de tous. L’expérience de La Valette 2018, qui a effectivement rendu une capitale plus forte, meilleure et rajeunie au peuple maltais, a démontré que le dynamisme de la culture peut créer des opportunités non seulement pour les artistes mais aussi pour les communautés.

La Valette, par exemple, est désormais non seulement un centre culturel, mais génère également de la richesse et de manière durable.

Nous continuerons à soutenir les artistes pour continuer à renforcer les opportunités et les horizons à Malte et à l’étranger. En même temps, nous devons promouvoir les expressions artistiques populaires qui viennent directement d’en bas, comme les fêtes de village et les clubs de musique.

+++

Je viens de Zejtun et j’ai grandi en appréciant et en vivant pleinement les traditions culturelles liées à la Semaine Sainte. Je n’ai jamais manqué une procession du Vendredi Saint dans ma ville natale et pendant plusieurs années j’y ai participé activement en tant qu’officier de l’un des deux principaux clubs de musique.

Il est de coutume que mon père et moi nous promenions tôt dans Zejtun le vendredi saint et visitions les différents Des expositions que les passionnés de culture installent volontairement et fièrement chez eux. Je me souviens d’en avoir visité une chaque année à la Chapelle du Saint-Esprit, ainsi qu’une à la Haut-Village et un troisième à l’intérieur Bir id-Deheb. Bien sûr le Des expositions montré au Beland Band Club et au Zejtun Band Club étaient deux attractions principales, d’autant plus qu’ils se produisent également en direct et se répètent toutes les 30 minutes environ.

La cuqlajta donnait le ton de la journée, tout comme le Borma qui contiendrait un étrange mélange d’herbes aromatiques (normalement achetées à La Valette), d’oranges, de vin rouge et d’un conditionneur qui infuserait l’air d’un parfum particulier du Vendredi Saint. Vous trouverez les Borma dans les principaux spots qu’ils hébergent Des expositionscomme dans les principaux centres culturels de Zejtun.

Bien sûr, de nombreuses personnes, à midi, se prépareraient à participer à la procession du Vendredi Saint. Les hommes portent fièrement des uniformes romains et les femmes feraient de leur mieux pour apparaître dans leurs plus belles robes jamais liées à l’époque des Saintes Écritures. Enfant, je regardais avec admiration les garçons marchant pieds nus en procession ou les moutons solitaires (comme dans les vrais moutons solitaires) qui seraient conduits par un vrai fermier prétendant être un fermier de l’époque de la Bible.

Beaucoup d’hommes laissaient leur barbe non rasée et non soignée à temps pour le Vendredi Saint. La plupart d’entre eux monopolisaient un personnage particulier année après année : comme Barabbas ou Hérode ou Ponce Pilate. Certains d’entre eux finiraient par s’appeler Barabbas ou Herods ou Pilatus toute l’année pour le jeu de rôle qu’ils joueraient le Vendredi Saint.

La procession de Zejtun met trois heures pleines pour franchir complètement les portes de la cathédrale orientale dédiée à sainte Catherine. Il est également orné de statues représentant les moments saillants de la Via Crucis et un groupe d’hommes, vêtus de robes spéciales, porterait les statues très lourdes sur leurs épaules le long du chemin désigné par le comité d’organisation.

Chaque statue a sa propre histoire et est généralement liée à des familles particulières fortement enracinées à Zejtun.

Certains aficionados ont des photos des processions du Vendredi Saint accrochées à leurs murs toute l’année comme mon ami Frankie Delia, plus connu sous le nom de He-Popeye, qui est également l’heureux propriétaire du Juve Bar traditionnel au milieu de la Pjazza à Zejtun. Pour mon ami il-Popeye et les milliers de fans du Vendredi Saint, rien ne vaut l’esprit de la Semaine Sainte, pas même Noël.

+++

Comme un garçon qui aurait passé tout Randan ne pas manger un seul chocolat ou sucrerie, la veille de Pâques (samedi) serait la mère de tous les sacrifices.

Ma mère aurait un œuf de Pâques pour mon frère et moi et l’aurait caché aussi loin que possible dans le placard. Malgré tous les efforts de ma mère, j’emmenais Sherlock Holmes dans la maison jusqu’à ce que je trouve l’œuf. Ceci, à son tour, rendrait le sacrifice encore plus insupportable !

A l’époque, les produits à base de chocolat tels que les produits à base de Nutella ou les produits à base de Kinder étaient une rareté, une gourmandise réservée uniquement à des occasions très particulières. Pâques, pour ma mère, était l’une des occasions les plus spéciales !

Il aurait été impensable pour moi d’essayer d’en prendre une bouchée pour étancher mon appétit de chocolat avant Pâques, tant la peur de Dieu et, bien pire, la peur de mon père très discipliné était énorme. Et donc j’essaierais de me coucher tôt le samedi pour que le dimanche vienne plus tôt…

Joyeuses Pâques à tous les lecteurs et aux garçons ou aux filles en vous !

Laisser un commentaire